Vous avez reçu un acte ?

Les ventes aux enchères

Nos Huissiers de Justice assurent régulièrement des inventaires mobiliers, des prisées (estimations) de meubles et organisent leurs ventes aux enchères dans des conditions optimales.

Il est possible de vous tenir informé de nos ventes aux enchères en consultant l'agenda de nos ventes.

Consultez les ventes

Les ventes aux enchères judiciaires

Les ventes aux enchères judicaires sont les ventes réalisées à la demande du juge ou prévues par la loi.

À titre d’exemple, ces ventes peuvent être consécutives aux procédures suivantes :

  • Les ventes de meubles saisis (dans le cadre d’une procédure de saisie vente)
  • Les ventes suite à une procédure collective
  • Les ventes des objets et marchandises données en gage, (véhicule par exemple)
  • Les ventes de biens abandonnés après une procédure d’expulsion
  • Les ventes de meubles dépendant de la communauté conjugale (au cas où le partage amiable n’est pas possible)
  • Vente en matière de succession vacante
  • Partage judiciaire lié à une indivision
Contactez-nous

Le déroulement des ventes aux enchères

Les ventes aux enchères sont publiques et ouvertes à tous.

Les acquéreurs potentiels peuvent examiner les biens exposés le jour de la vente ou lors des expositions, le cas échéant.

Dès le début de la vente, l’huissier de justice informe le public des conditions générales de la vente et des montants des frais à la charge des adjudicataires.

Les biens sont mis aux enchères, chaque lot est précisément décrit.

L’officier annonce la mise à prix et les enchères peuvent commencer.

Les enchères peuvent être portées :

  • Sur place, sur le lieu de la vente
  • Par ordre d’achat accompagné d’une garantie de paiement.

Les acheteurs doivent porter leurs offres par voix ou par signes. Lorsqu'aucune nouvelle enchère supérieure n’est portée, l’officier vendeur adjuge l’objet au dernier enchérisseur.

Lors d’une vente aux enchères, tous les biens sont vendus dans l’état dans lequel il se trouve sans aucune garantie

Le saviez-vous ?

Au 1er juillet 2022, Huissier de Justice et Commissaire-priseur judiciaire laisseront la place à une profession unique de : Commissaire de Justice.